La FCPE demande une évaluation positive pour les élèves

clever nerd student girl in classroom raising handLa FCPE défend depuis toujours une école bienveillante envers les élèves. C’est pourquoi elle a accueilli favorablement les propositions du Conseil Supérieur des Programmes (CSP) sur l’évaluation. Il faut réellement en finir avec les notes chiffrées, les moyennes et les moyennes de moyennes qui n’ont aucun sens et ne servent qu’à classer et hiérarchiser les élèves dès le plus jeune âge, au détriment des apprentissages.

L’Ecole doit se donner pour mission prioritaire de faire acquérir à tous les élèves, en fin de 3e, les compétences et les connaissances issues du socle commun, et pour cela, nul besoin de les mettre en compétition les uns avec les autres. L’évaluation doit permettre à chaque élève d’être valorisé dans ce qu’il sait déjà et d’identifier là où il doit encore progresser.

La FCPE s’étonne des polémiques nées de ces propositions, alors que tous ces principes sont inscrits dans la loi de refondation de l’Ecole votée en juillet 2013. Celle-ci indique clairement que « Les modalités de la notation des élèves doivent évoluer pour éviter une « notation-sanction » à faible valeur pédagogique et privilégier une évaluation positive, simple et lisible, valorisant les progrès, encourageant les initiatives et compréhensible par les familles. » Ce débat a donc été tranché depuis longtemps.

La FCPE appelle le gouvernement à maintenir le cap sur la refondation pédagogique de l’Ecole et l’application de la feuille de route inscrite dans la loi de Refondation.

Lettre ouverte à la ministre de l’Education nationale pour la continuité du service public d’éducation

ecole_fermeeMadame la Ministre,
La FCPE dénonce, depuis plusieurs années, le problème du remplacement des enseignants absents. C’est aussi pourquoi elle a créé « Ouyapacours », outil d’enregistrement des réclamations des parents face aux non-remplacements d’enseignants, mis à disposition de nos adhérents afin qu’ils puissent alerter vos services en cas de situation critique.
La FCPE est consciente que la situation actuelle est un héritage de la politique de suppressions massives de postes dans l’Education nationale avant 2012. Cette politique a contraint nombre d’académies à réduire les effectifs de remplaçants.
La FCPE a salué les créations de postes depuis le début du quinquennat et demande à ce qu’elles se poursuivent.
Le service public d’éducation est, plus que tout autre, soumis à une obligation de continuité. Il est, en effet, le pendant indissociable de l’obligation scolaire faite aux familles et aux élèves. C’est d’ailleurs au nom de cette continuité du service public d’éducation que la FCPE s’est mobilisée pour que la nécessaire consultation des enseignants sur le socle commun et les programmes de maternelle s’organise en dehors du temps scolaire.
Lorsque des enseignants absents ne sont pas remplacés, que les élèves n’ont pas les cours auxquels ils ont droit, leurs parents ont toute légitimité à dénoncer cette rupture de contrat.

Les avis des conseils d’école concernant la modification des rythmes.

Voir les options proposées à l’avis des conseils d’école http://fcpesaintmedard.webjalles.org/blog/2014/06/04/propositions/.

L’option 2 a été unanimement rejetée par l’ensemble des conseils d’école qui y ont vu un recul face aux intentions de la réforme.

Les résultats synthétiques des13 conseils d’école sur l’option1 est la suivante:

École maternelle

Montaigne

École maternelle

Corbiac

École maternelle

P&M Carrié

École maternelle

La Garenne

Avis favorable
Maintien des horaires avec 2h de pause méridienne.Le maintien de l’organisation actuelle avec des TAP de 45min était également souhaité. 
Avis défavorable
Souhait du maintien de l’organisation actuelle avec des TAP de 45 min sur les 4 jours
Avis favorable
Vigilance sur la facturation « accueil périscolaire  » des familles sur le vendredi
Avis favorable
Vigilance sur la question de l’emploi du temps des ATSEM exerçant sur les TAP dans cette option.Vigilance facturation « accueil périscolaire » des familles sur le vendredi

École élémentaire Montaigne

École élémentaire
Corbiac

École élémentaire
P&M Carrié

École élémentaire
La Garenne

Avis favorable
Maintien des horaires avec 2h de pause méridienne
Avis favorable
Vigilance sur la qualité des animations proposées
Avis favorable
Vigilance sur la facturation « accueil périscolaire » des familles sur le vendredi.
Avis favorable
Pas de commentaires complémentaires

École élémentaire
Gajac

École maternelle
VillageExpo

École élémentaire
Hastignan

École maternelle
Hastignan

Avis favorable
Vigilance sur la facturation « accueil périscolaire »des familles sur le vendredi
Avis défavorable
Demande des horaires  de Cérillan ou à défaut de Montaigne maternelle
Avis défavorable
Souhait du maintien de l’organisation actuelle mais avec des TAP de 4 fois 1heure
Avis défavorable
Souhait du maintien de l’organisation actuelle avec des TAP de 45min tous les soirs

Groupe scolaire
Cerillan

Avis favorable
Mais propose une autre solution plus cohérente face à la spécificité de l’école: 2h de pause méridienne et horaire d’entrée à 8h45 et fin de la classe à 16h.
 

Propositions d’Organisation du temps scolaire.

La LOGO FCPE saint médard en jallesMairie de Saint Médard en Jalles a proposé de modifier l’organisation du temps scolaire pour la rentrée 2014.

Il a été demandé leur avis aux  enseignants et aux représentants des parents lors de conseils d’école extraordinaire en choisissant une des options suivantes:
Option 1A Option 1B Option 2A Option 2B
LMJ8h45-12h/13h45-15h45Puis 1h de TAP LMJ8h45-12h/14h-15h45Puis 1h de TAP LMJ8h45-12h/13h45-16h30puis APS LMJ8h45-12h/13h45-16h30puis APS
Me8h45-11h45puis CLAE Me8h45-11h45puis CLAE Me8h45-11h45puis CLAE Me8h45-11h45puis CLAE
V8h45-12h/13h45-15h45Puis APS V8h45-12h/14h00-15h45Puis APS V8h45-12h/13h45-15h45Puis 3h de TAP V8h45-12h/13h45-15h45Puis 3h de TAP
La Mairie devrait faire connaître le choix retenu qui sera proposé à l’avis de l’Education Nationale (DASEN) avant le 6 juin.

 

Rythmes scolaires : les parents ont bien pris en compte l’intérêt des enfants !

Selon le sondage CSA publié dans la presse ce jour, une large majorité de parents soutient la réforme des rythmes scolaires et juge qu’elle apportera « de meilleures conditions pour mieux apprendre ».

Fotolia 16605697 MSelon le même sondage, 92% des parents concernés dès cette année considèrent que l’année scolaire s’est bien déroulée.
La FCPE rappelle que 93 % des communes sont prêtes à appliquer la réforme des rythmes sans que cela ne leur pose de problèmes.
La FCPE le répète : les discours et les campagnes menées contre une meilleure organisation du temps scolaires pour les élèves sont minoritaires. L’instrumentalisation politique de cette question doit maintenant cesser.
Ce sondage confirme ce que demandent les parents d’élèves : des réformes qui correspondent aux besoins des enfants pour l’amélioration de leurs conditions de vie et d’études à l’Ecole. Le seul objectif pour la FCPE étant la réussite de tous !